Skip to main content
solution e-reputation personnelle pour particulier

Solution e-réputation personnelle particuliers

Netwash : quelles solutions e-réputation pour un particulier

L’e-réputation d’un particulier désigne l’image d’une personne sur le web (sites internet et systèmes sociaux). Cette réputation découle en partie de ce que le sujet publie lui-même et de l’appréciation des internautes.

L’image numérique peut augmenter la notoriété d’une personne tout comme la ternir, il importe donc de bien la surveiller.

Opportunités et menaces du Web 2.0

Le Web 2.0 est une évolution du Web diffusé depuis 2005. Il est caractérisé par une complexification interne de la technologie et une simplification des interfaces utilisateurs, qui permettent à des personnes ayant peu de connaissances techniques et informatiques d’en profiter.

Il favorise la percée des systèmes sociaux (blogs, forums, réseaux sociaux, sites de vidéos et d’actualités). Grâce à ces systèmes, internet est devenu indispensable dans l’amélioration de l’e-réputation de particuliers. En effet, une page Facebook dynamique, un compte Twitter actif, des contenus attrayants d’un site internet ou un bon référencement Google peuvent mobiliser une communauté autour du sujet.

Par contre, des contenus négatifs ou un écart de conduite peuvent être diffusés par les internautes pour générer des « bad buzz », susceptibles de salir son image selon notre partenaire Net’Wash, un nettoyeur du net.

Dès lors, les utilisateurs des systèmes sociaux doivent faire attention à ce qu’ils publient sur la toile. Ils doivent également s’assurer qu’aucun contenu diffamatoire n’est diffusé à leur insu.

Des astuces pour optimiser la gestion de son image en ligne

Voici nos conseils et solutions pour optimiser votre e réputation personnelle : l’utilisateur peut maitriser facilement ce qu’il publie lui-même sur le web en analysant la portée de l’information avant de la diffuser. Par contre, le plus difficile à gérer reste ce que les internautes disent de lui. Il importe donc de connaitre certaines méthodes.

  • Se googliser régulièrement

D’après des statistiques, Google détient 95% de part de marché des recherches sur Internet. On peut donc faire de ce moteur de recherche le reflet de son image. Il suffit d’y saisir son nom et de voir les contenus des pages qui ont des liens avec soi. Il faut également contrôler les images et les vidéos dans le but de savoir ce qui pourrait entraver sa notoriété.

Si l’utilisateur trouve des contenus négatifs qui peuvent nuire à sa réputation, il a le droit de demander leurs suppressions auprès du site concerné ou auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL). Passé le délai légal de 2 mois, si les mêmes contenus figurent encore sur la toile, il peut saisir la justice.

  • Publier régulièrement des contenus positifs

Si le sujet possède un site internet, il peut mettre en ligne régulièrement des contenus positifs dans le but de créer un « bruit » autour des articles négatifs. Les mots clés doivent être bien étudiés afin que le site soit visible par les internautes, c’est-à-dire qu’il figure sur les premières pages de résultat de requête des moteurs de recherche.

  • Vérifier son profil social

Les réseaux sociaux ou médias sociaux sont des plateformes de partage et d’échange d’informations (articles écrits, photos, sons ou vidéos). Facebook, Twitter, Linkedin et Google plus sont cités parmi les plus utilisés.

Ici, l’idée est de visiter son profil sur la plateforme sur laquelle on est inscrit, afin de corriger si nécessaire ses photos indésirables et son statut. L’utilisateur de réseaux sociaux doit être aussi cohérent avec son profil.

Pour améliorer son e-réputation particulier, il ne doit pas être négatif ni être un donneur de leçon. Il doit être plutôt positif.

Certaines personnes commettent l’erreur d’ouvrir une multitude de comptes qu’ils ne peuvent pas gérer compte tenu du temps. Il faut retenir que le développement de l’image numérique n’est pas fonction du nombre important de comptes.

  • Savoir animer son blog

Le blog ou cybercarnet est une sorte de site internet utilisé pour publier des articles concernant un sujet ou une profession. Ces articles sont signés, datés et rangés dans du plus récent au plus ancien.

Pour assurer sa visibilité et entretenir sa communauté, le blogueur doit écrire sur des thématiques bien définies et respecter sa fréquence de publication (quotidienne, hebdomadaire, quinzaine ou mensuelle).

Des outils de contrôle et de gestion de l’image en ligne

Trouver des solutions à l’e-réputation d’un particulier n’est pas une mince affaire, cela demande beaucoup de temps et de réflexion. C’est pourquoi des moteurs de recherche, des réseaux sociaux et des entreprises ont mis en place des outils qui offrent un panel de suivis et d’analyses.

  • Trackur

C’est un scanner qui permet de surveiller une entité (personne ou marque) sur des sites internet et l’ensemble des réseaux sociaux. Simple à utiliser, cet outil propose un lecteur de news et un tableau de bord qui affichent l’origine des sources, les dernières citations de la veille et leurs tonalités (positive, neutre ou négative). Ces citations concernent le nom et le thème de veille de l’utilisateur.

De plus, les citations et les conversations sont archivées avec toutes les sources et les liens pour vers l’article original. Il est donc possible de consulter en détail les résultats.

  • Google Alertes

Google Alertes est un outil qui permet de créer des alertes personnalisées, afin d’être informées en temps réel sur les actualités liées à un mot clé. Grâce à la création d’alertes par e-mail, l’utilisateur reçoit un message chaque fois que de nouvelles pages apparaissent dans les premiers résultats de requêtes des recherches sur le Web.

  • Social Mention

C’est une plateforme de recherche et d’analyse de contenus générée par les internautes, sur le paysage des médias sociaux, au sujet d’une entité.

Internet offre certes d’énormes possibilités pour développer son image numérique, mais il peut être utilisé aussi pour ternir cette identité. Il convient donc d’adopter une bonne conduite autant dans la vie réelle que sur le web. Pour gérer efficacement sa réputation ligne, on peut contacter des professionnels sélectionnés pour leur efficacité et leur professionnalisme.

solutions e-reputation pour hommes et femmes politiques

Solutions e-réputation homme politique

Les meilleures solutions pour gérer l’e-réputation d’un homme politique

Désormais, le marketing politique numérique fait partie intégrante de la campagne d’un candidat, dans la mesure où il permet de mobiliser et d’influencer les électeurs. Mais les mauvaises publicités et les faux commentaires peuvent ternir l’image d’un homme politique. Il importe donc d’accorder une attention particulière à son e-réputation pour booster sa notoriété auprès des électeurs.

Le réflexe des électeurs

Pour développer sa carrière politique, l’élu ne doit pas se contenter d’améliorer sa réputation dans la vie réelle, mais aussi sa notoriété sur les réseaux sociaux. En effet, la plupart des internautes ont tendance à s’informer sur les personnalités politiques afin de mieux les connaître. S’ils trouvent des informations négatives, leur crédibilité sera mise à mal.

Il est donc primordial pour un politicien de savoir ce que les internautes disent de lui sur la toile et de connaître les enjeux juridiques de la réputation en ligne, notamment la responsabilité éditoriale, la propriété intellectuelle, le droit d’auteur, les lois sur la protection des personnes, l’usurpation de nom, les statuts d’éditeur et d’hébergeur et le droit de la presse.

Soigner son image sur le web

Avec l’évolution de la technologie, les campagnes publicitaires traditionnelles ne garantissent plus la réputation des hommes politiques. Ils doivent aussi maîtriser les flux d’informations qui circulent sur internet.

Les informations positives sur les réseaux sociaux et les articles de blog augmentent leur notoriété auprès des électeurs et attirent d’autres internautes. Par contre, les commentaires négatifs peuvent diminuer leur cote de popularité, faire basculer les résultats d’une élection ou détruire leur carrière. L’image numérique d’une personnalité politique reste instable et donc, nécessite un suivi permanent.

Pour suivre l’e-réputation d’un homme politique, il doit s’investir davantage dans les médias sociaux (blogs et réseaux sociaux).

  • Les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont une plateforme de regroupement d’individus dans le but de discuter, de partager et d’échanger des informations, des opinions et des idées. Ils sont fréquentés par des milliers de personnes.

Twitter, par exemple, compte 320 millions d’utilisateurs actifs par mois qui envoient plus de 500 millions de tweets par jour. C’est un des médias sociaux les plus utilisés par les personnalités politiques. Sa particularité tient du fait qu’il permet d’envoyer des messages courts (140 caractères maximum).

  • Les blogs

Ils sont indispensables pour développer l’e-réputation d’un homme politique. Le blog est un site personnel où le politicien peut poster des photos, afficher son idéologie, écrire sur sa passion et détailler son parcours. Il est plus riche en informations que le site internet.

Les internautes qui visitent les blogs laissent souvent des commentaires positifs, négatifs ou neutres. Les avis positifs permettent au politicien d’asseoir sa notoriété, tandis que les avis négatifs lui permettent de connaître ses éventuels défauts et de les corriger.

La gestion de son identité numérique

La bonne gestion de l’e-réputation d’un homme politique ne se limite pas à l’inscription sur les réseaux sociaux ou au fait d’avoir un blog, il faut les animer régulièrement. Le politicien doit prêter attention à ce qu’il publie pour ne pas permettre à ses adversaires de le calomnier.

Certaines personnalités politiques commettent l’erreur de s’inscrire sur une multitude de plateformes sociales et n’arrivent pas à les animer toutes. Il faut savoir que l’animation d’une communauté n’est pas une mince affaire, elle demande beaucoup de temps et de réflexion. L’idéal est donc de s’inscrire sur les plateformes les plus fréquentées par sa cible.

Le politicien est convié à taper régulièrement son nom dans les moteurs de recherche afin de savoir ce que les internautes écrivent sur lui. S’il constate de faux commentaires qui auraient un impact sur sa carrière, il a le droit de demander à la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL) de les supprimer. C’est l’institution spécialisée à cet effet.

Au bout deux mois, si les mêmes informations sont visibles sur le web, il peut saisir la justice. Il arrive aussi que certaines informations ne puissent pas être supprimées totalement du web. Il convient donc de publier une quantité importante de contenus positifs avec des mots clés stratégiques pour créer du « bruit » autour du mauvais commentaire.

Pour simplifier la gestion de l’e-réputation d’un homme politique, des tableaux de bord et des systèmes de veille automatisés sont mis en place par des moteurs de recherche et des réseaux sociaux.

Google, par exemple, propose Alertes Google et Google Nouvelles pour rapporter les commentaires et avis au sujet d’une personne sur les réseaux sociaux. Le politicien reçoit des alertes lorsqu’un contenu susceptible de l’intéresser est publié sur le Web.

Twitter aussi a créé un service d’archive, le TwDocs, pour sauvegarder les tweets, les DM et les résultats des recherches dans de nombreux formats (PDF, DOC, XML, CSV, TXT, XLS et HTML).

Les personnalités politiques peuvent contacter une agence spécialisée pour gérer leur réputation en ligne, telle que notre partenaire Net’Wash, pour trouver se voir proposer des solutions dédiés pour les hommes politiques.

solution e-reputation hotel

Solutions e-réputation hôtel

Les solutions pour gérer l’e-réputation d’un hôtel

L’e-réputation d’un hôtel est l’image que les internautes se font d’un établissement hôtelier. Elle est généralement le reflet de son image dans la vie réelle. À l’ère du Web 2.0, internet influence le comportement d’achat de milliers de personnes. Il convient donc pour les hôtels de soigner et de contrôler leur image en ligne.

Pourquoi doit-on avoir un système de surveillance de sa réputation ?

La plupart des internautes consultent d’abord les commentaires sur les sites d’avis ou les sites distributeurs avant de choisir un hôtel. Selon les résultats d’une étude, environ 22 sites internet sont consultés avant de faire une réservation.

Dès lors, la surveillance de l’image numérique d’un hôtel lui permet gagner en notoriété, d’attirer des clients et d’augmenter ses revenus.

Le développement des sites d’avis (TripAdvisor, Yelp,  Foursquare, Booking.com et Google Reviews) et des réseaux sociaux (Tweeter, Facebook, LinkedIn et Viadeo) contribue à la visibilité des établissements hôteliers, mais peut aussi réduire leur notoriété.

En effet, ils ne sont pas à l’abri d’informations mensongères ayant pour objectif de les discréditer. Il arrive souvent que ces faux avis et commentaires négatifs se retrouvent sur la première page de résultat de Google.

Il convient donc de taper régulièrement le nom de son établissement dans les moteurs de recherche pour vérifier ce que les internautes en pensent. On peut également mettre en place des systèmes adéquats pour rechercher les articles qui sont en relation avec son hôtel sur la toile.

Surveillance et analyse de l’e-réputation d’un hôtel

Des astuces et des systèmes peuvent être mis en place pour surveiller l’image numérique d’un établissement afin d’améliorer sa notoriété et sa visibilité sur les moteurs de recherche.

  • Un service client de qualité

L’amélioration de l’e-réputation d’un hôtel commence en interne. En effet, il se peut que certains clients racontent ce qu’ils ont réellement vécu au sein de l’établissement.

Pour avoir une image positive, l’hôtel doit avoir un service humain de qualité avec une logistique irréprochable. Un bon service client peut transformer un séjour banal en un séjour magique et inoubliable.

La satisfaction du client doit être une priorité, de sorte qu’il ait le sentiment d’en avoir eu très largement pour son argent et de vouloir revenir prochainement. De plus, un client satisfait peut conseiller l’établissement à ses proches. Avant de quitter l’hôtel, on peut lui demander par exemple son avis sur son séjour.

  • Visiter les sites d’avis

Il est important de visiter les sites où les clients donnent leurs avis ou des notes à propos de leur séjour. Ceux qui n’ont pas été satisfaits peuvent y faire part des faiblesses de l’hôtel, ce qui permet à l’hôtelier de les corriger.

Pour ceux qui écrivent de faux commentaires dans l’intention de ternir l’image de l’établissement, il convient de contacter la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL) pour les supprimer.

  • La mise en place d’un système de veille active

La veille active permet de structurer les sources et les mots-clés associés dans le but de contrôler toutes les sources d’informations. Ainsi, l’hôtelier pourra identifier les forces et les faiblesses de ses services.

Ce système doit être régulièrement mis à jour afin de conserver sa performance. En effet, les mots clés deviennent obsolètes après 6 mois.

Twitter, par exemple, a mis en place un tableau de bord qui permet aux internautes de voir en temps réel comment les gens interagissent avec leurs Tweets, d’avoir une vue détaillée du nombre de Retweets, de bénéficier d’informations détaillées sur leur audience et de télécharger les indicateurs relatifs à leurs Tweets.

Sentinel est également une solution de veille lancée par le moteur de réservation Availpro pour centraliser et automatiser tous les avis diffusés sur les sites d’avis et distributeurs, tels que Booking, Tripadvisor, Expédia, Agoda, Splendia, Trivago, Yahootravel, Orbitz, Venere, Holidaycheck, Zoover et Hotelsearch. La particularité de ce système tient du fait qu’il pilote l’e-réputation de l’hôtel et celle de ses concurrents, ce qui permet à l’hôtelier de prendre de l’avance sur eux.

Grâce à ce tableau de bord, il accède à tous les avis diffusés sur la toile à partir d’une seule interface, détecte ses faiblesses pour améliorer ses services, répond directement aux commentaires et partage des avis sur son site internet via un widget. Utilisez des solutions e-réputation hôtel pour améliorer la visibilité de votre établissement et inciter les clients à réserver directement sur votre site internet.

Certains hôteliers préfèrent utiliser Alertes Google, un contenu lancé par le moteur de recherche pour détecter les changements et les notifications de service. Ce système envoie des courriels pour signaler la présence de nouveaux résultats, notamment des pages web, des articles de blog et de journaux qui sont en relation avec les mots clés des thématiques de l’établissement.

Notre société partenaire du Guide Réputation, Net’Wash, intervient pour améliorer l’image numérique de ses clients ou de les aider à sortir d’éventuelles crises d’e-réputation. Il propose ses solutions aussi bien auprès des entreprises que des établissements hôteliers.

solutions e-reputation pour entreprises

Solutions e-réputation entreprise

Comment bien gérer l’e-réputation d’une entreprise : découvrez nos solutions dédiées

Si autrefois l’entreprise se basait sur des enquêtes pour connaître l’opinion de ses clients, elle peut désormais compter sur Internet, un outil de communication incontournable.

Il est de mise de bien veiller à la gestion de l’e-réputation de sa société pour connaître le succès. Intégrer cette démarche dans sa stratégie de communication devient plus qu’important pour développer davantage ses activités, son réseau de consommateurs et réaliser d’excellents bénéfices.

La majorité des sociétés se penche actuellement sur les moyens à mettre en œuvre pour gérer efficacement leur notoriété sur le net. Découvrez nos solutions d’entreprise pour améliorer votre e-réputation.

(suite…)